taobao : l’empire du milieu

taobao ne laisse que des miettes

taobao est l’entreprise d’e-commerce la plus puissante de Chine. Des chiffres à faire saliver tout les investisseurs du monde : Un chiffre d’affaire autour de 100 milliards d’euros, 60 millions de VU par jour (oui vous avez bien lu). Pire encore, il represente 80% du marché CtoC et 50% du marché BtoC chinois sur Internet !!!!!!!

Le logo de taobao

Piqure de rappel et comparatif

Au cas où vous auriez passé les 20 dernières années enfermé dans un bunker, voici un petit rappel de la République populaire de Chine dans le monde :

Population : 1.350.000.000 d’habitants (550.000 pour L’U.E, 350 pour les Etats-Unis, 65.000.000 pour la France)
2e puissance économique du monde derrière les USA mais un faible PIB par habitant (2.500 USD contre 36.000 pour les USA et 24.000 pour la France)
1er producteur d’énergie solaire et 2e producteur d’énergie éolienne
Taux d’équipement d’Internet entre 40 et 50% en 2012 (plus de 80% aux USA et en France)
1ère croissance en taux d’équipement mobile (+55% en 2011)
Moteur de recherche principal : Baidu avec 65% du marché et Google avec 33%
Réseaux sociaux favoris : QZone et Sina Weibo
Comment fonctionne Taobao ?
Un consommateur différent
e-commerce-chine
On peut imaginer que si E-Bay a fait un rapide aller retour en Chine c’est que les façons de faire ne sont pas les mêmes.

Tout d’abord il faut regarder au niveau du consommateur. Les attentes ne sont pas tout à fait pareilles que chez nous. Premièrement, l’aspect de contact entre acheteur et vendeur est primordial en Chine. Quelques clics c’est bien mais discuter c’est mieux ! Ensuite, l’aspect confiance est encore plus fort que chez nous.

Une réponse aux besoins
Taobao répond parfaitement aux besoins locaux avec un outil efficace : ALiWangWang qui est un outil de discussion instantanée. Il permet un échange en direct avec le vendeur. Ici le prix n’est pas à débattre car il est fixe au contraire d’E-Bay. Il s’agit simplement d’instaurer une relation réelle.

Ensuite, le site répond à l’aspect confiance par plusieurs moyens : ALiWangWang encore une fois, un community management efficace sur les réseaux sociaux chinois (qui sont plus presents en Chine qu’aux Etats-Unis), un bouche à oreille puissant et une implantation solide dans le pays. Si on ajoute que l’entreprise est 100% chinoise bon courage à la futur concurrence.

avis taobao

Un site trois en un
Taobao.com est le site principal. Il propose une plateforme d’échange entre consommateurs qui represente 80% de part de marché en Chine en CtoC sur Internet. Le site est parfaitement tourné 2.0 avec les avis et notes des consommateurs. Tout comme E-Bay, les consommateurs proposent tout genre de produit. J’ai pris l’exemple d’un achat d’Iphone 5 : Des milliers d’offres à n’en plus finir que l’on peut classer selon différentes catégories (localisation, prix ou encore note du vendeur, etc). Pour le célèbre smartphone comptez entre 6.000 et 4.500 Yuan (734 à 550 euros).

e-commerce-Chine-TMALL

Vient ensuite, Tmall.com. Ce site represente 50% du marché BtoC par Internet en Chine. Contrairement au site qui fonctionne bien chez nous, celui-ci propose de tout ! Nourriture, high-tech, textile, pièce-auto, bijoux, etc. Toutes les marques peuvent vendre sur le site. Cependant attention avant de venir, les prix forts ne trouvent pas preneur ! Les prix dépassent rarement 10 euros et l’on trouve l’utilisation des logos de marques connues (Louis Vuitton, Channel) pour des produits qui n’ont rien à voir.

Le petit dernier est Etao. Contrairement aux deux autres il ne s’agit pas d’un marketplace mais d’un moteur de recherche de produits.

Mais où est donc la concurrence ?
Ne cherchez pas plus loin, la concurrence ne réussit pas. Le pire exemple est celui d’E-Bay. La fameuse marque de CtoC américaine avait senti le coup d’un marché d’opportunité en investissant 300 millions d’euros. Pas de bol, c’est le néant ! Pendant que Taobao pense et repense le système à la chinoise, E-Bay calque son système Americain. Pas de hotline, aucun contact acheteur/consommateur. De plus le site visait les petites PME qui ne sont que très peu sur le Web. En plaçant deux « étrangers » sans aucune connaissance du pays, de la langue ou de la culture, ils se sont plantés (comme bien d’autres). Derniers points, il n’est pas possible de s’aventurer en Chine (et en Asie) sans connaitre les clefs, les leviers du commerce comme les canaux de communication ou de distribution. Pour la grande marque américaine c’est un échec.

Peut-on se faire livrer en France ?
Et bien oui ! Du moins si vous faites confiance à l’acheteur pour vous l’envoyer… Et si vous êtes capable de communiquer avec lui. Mais il est aussi possible de trouver une aide française sur différent forum comment bonjour Chine. Les amateurs de mangas et de produits chinois apprécieront à coup sur.

Envie de Créer un site e-commerce Tunisie , n’hésitez plus, webplus Agence web tunisie est là pour vous 😉